Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 06:07
Voici le dernier épisode de cette série qui me permet d'utiliser les concepts de division du travail, progrès technique, emploi et flexibilité.
Les hypermarchés ont en effet l'obsession d'avoir une main d'oeuvre flexible, des horaires souples.

Je voudrais, dans ce dernier article, montrer que des choix importants peuvent être réalisés en matière d'organisation et de condition de travail. Ces choix ne sont pas "techniquement" déterminés: autrement dit, face à un impératif économique (offrir un service, être compétitif), il existe plusieurs manières de s'y adapter.


Cet article s'inspire largement de la Revue Personnel-ANDCP n°391, juillet 1998.

Nous allons comparer 2 hypermarchés de même taille, même type de clientèle et d'environnement concurrentiel.

Ils doivent flexibiliser leurs organisations mais deux stratégies différentes sont mises en place.


         
Exemple n°1: Une hyperflexibilité sur la base d'une gestion autoritaire

- 54 % d'employés sont à temps partiel sur des contrats hebdomadaires courts (20 à 25 heures de travail par semaine), ici il s'agit d'un temps partiel subi.

- des horaires très "flexibles": beaucoup d'heures complémentaires, imprévisibles pour les hôtesses de caisse (certaines sont sollicitées par téléphone chez elles, lorsqu'il y a du monde)

- absence de jour de repos fixe


- aucune formation ni négociation

- pas de progression dans l'échelle des salaires

Quelques remarques du directeur du magasin
Quand ils sont à 20 heures, ils bossent 20 heures. Vous les mettez à 39 heures, il n'y aura pas 39 heures de travail: il y a les pauses, les moments de partir, il y a toujours du temps perdu...
Demain, si j'ai un employé qui part, je le remplace par 2 contrats de qualification. C'est vraiment bien cela, ce sont des jeunes qui en veulent.


Résultats économiques :
le ratio frais de personnel / chiffres d'affaires = 8.5 %,
il est plus élevé que la moyenne  car il y a une rotation du personnel, de l'absentéisme qui augmentent les coûts du travail
Sa marge brute atteint 14 % et son chiffre d'affaires décline lentement d'une année sur l'autre  

Voici un lien qui confirme les dégâts sociaux de cette hyperflexibilité
        
Exemple n°2: Une flexibilité négociée

- 11 % d'employés à temps partiel sur la base de contrats longs (30 heures par semaine), c'est donc plutôt un temps partiel choisi.

- très peu d'heures complémentaires, les derniers recrutements se font à temps plein. Même aux caisses, il n'y a que 3 personnes sur 19 à temps partiel.

- les horaires sont négociés en tenant compte des contraintes familiales, les heures supplémentaires, peu nombreuses, sont récupérées la semaine suivante.

- un système de rémunération et de primes plus favorable que la convention collective. En plus, si les résultats sont bons, il y a un intéressement représentant jusqu'à 2 mois de salaire.

- une mobilité entre les rayons, et entre les caisses et les rayons pour les employés qui sont donc polyvalents.
- le comité d'entreprise se réunit régulièrement, aucun conflit social n'a éclaté.

Résultats économiques:

 le ratio frais de personnel / chiffres d'affaires = 5.75 %, il est plus faible que la moyenne  car la rotation du personnel est quasi-nulle, l'absentéisme est aussi peu élevé.
Sa marge brute atteint 15.21 % et son chiffre d'affaires progresse.



1 / Alors, quel type de flexibilité s'avère le plus souhaitable pour les employés ? et pour l'entreprise ?
2 / Quelles sont les raisons de sa supériorité ?
3 / Pourquoi la gestion des ressources humaines à très court terme présente plus d'inconvénients que d'avantages ?
4 / Pourquoi un tel écart entre ces deux hypermarchés alors que leur environnement est identique ?

Caisse que vous en pensez ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

MIMI 24/11/2006 08:22

Les caisses rapide:comme toute innovation il y a des avantages et des inconvénients .
Les caisse rapides comme dit leur nom signifie que le client qui a peu d'aticles \'aura plus besoin d'attendre une heure son tour
Mais on peut tout de même remarquer qu'a GEANT d\'AUXERRE il y a 4  caisses rapides qui remplacent 3 caissières!
 

c.f. 23/11/2006 06:44

Je vois qu'il y a quelques difficultés de compréhension...Est-ce mon article qui n'est pas clair... mais sur quels points ?Je voulais montrer qu'on peut parvenir à concilier deux exigences que beaucoup présentent comme antagonistes:- l'exigence d'être compétitif pour une entreprise qui doit s'adapter au marché...- l'exigence de stabilité-sécurité pour les salariés qui doivent pouvoir vivre décemment de leur travail.Or la flexibilité est souvent utilisée (comme la mondialisation, les délocalisations, le progrès technique) comme un alibi par les directions obsédées par le profit à court terme pour imposer aux salariés une précarité et une insécurité sociale. D'autres choix sont possibles, sans sacrifier aux impératifs économiques.

caracol 22/11/2006 00:38

Je ne comprends rien, c'est grave docteur ? SOS, Jarvis m'innocule ses textes en plein coeur (oups, il est tard !)

Annie 21/11/2006 22:42

y'a pas qu'avec les patrons :-)bonne fin de journéeAnnie

Clémentine 21/11/2006 18:36

Quel blog complet décidément. Ca change de parler de ces sujets là. Même si j'ai pas tout compris, globalement je suis d'accord avec vous. C'est vrai qu'il faut toujours être à la disposition des patrons = assez stressant.
Sinon, vous revendiquez un blog centrés sur les SES, mais moi je trouve qu'il y a plus que ça, et c'est plutot bien.

Présentation

  • : S.O.S... S.E.S ? ... Je blogue !
  • : Pour redonner du sens aux mutations économiques et sociales, des articles et des liens liés aux sciences économiques et sociales, aux débats actuels.
  • Contact

Qui c'est ?...


 

blog-SOS.JPG


Un blog ... Pourquoi faire ?

- vous faire découvrir les S.E.S.
  (sciences économiques et sociales),

- partager mes découvertes sur le web 2.0.

- donner mes réflexions sur ma pratique d'enseignant





  Performancing Metrics

Recherchez

Bien dit !...

 
Collaboration-I-Print-C10065769.jpeg

 Abonnez-vous aux Flux RSS
en cliquant juste en dessous





Si tu veux changer le monde,

Sois le changement


Gandhi



kandinsky.comp8.jpg

Wassily Kandinsky
"Composition VIII"

Je n'ai pas de talents particuliers. 

Je suis juste passionnément curieux.

 

Albert Einstein


Pieter Brueghel

"La Tour de Babel"




" C'est vieux comme le monde, la nouveauté "
Jacques Prévert


Hebergement gratuit d image et photo

Alberto Giacometti

"Annette dans le studio"



 

blogasty BlogoMetrie 2.0 web stats

 
paperblog member

Blogomémoire