Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 09:25

clarte.jpgVoici ma petite sélection de liens économiques qui ont  tous l'immense mérite d'être assez "clairs" ^^.

Autrement dit, ce sont des informations qui aident à effacer les impuretés accumulées par une ignorance crasse,  qui pénétrent dans votre esprit et qui ont un effet durable à long terme...pas comme les crèmes de rajeunissement.

C'est donc bien dans l'esprit de SOS...SES !

 

 

 

 

 

On commence par un programme court de France 5 avec le docteur CAC qui en 5 minutes vous fera le tour d'une question.

Comme j'ai trouvé cela très bien fait techniquement, c'est assez déjanté je vous le place directement dans le blog ^^

 

Dr CAC : « Pourquoi le Qatar investit dans le sport ? » - France5
 Du lundi au vendredi à partir du 3 octobre 2011 à 20.20 (Inédit) et vers 23.35 / Le dimanche à 19.50sur France 5
Cela me rappelle quelques autres vidéos sur des sujets économiques. Pour ceux qui ont aimé, ils peuvent donc revoir ces films d'animationssur les gains de productivité et l'innovation
coccinelle.jpg
Plus sérieusement, un très bon billet d'olivier BoubaOlga sur le concept de démondialisation qui explique lui aussi clairement le raisonnement en termes de gain à l'échange.

Claude Bordes dans son  article sur la division du travail (Antisophiste) nous rappelle en quoi le concept économique de division du travail est fondamental pour comprendre un certain nombre de mécanismes économiques. Il nous signale cette vidéo (avec possibilité de mettre les sous-titres en français)
 
Enfin , François Bourguignon signe un court article dans les Echos (cliquez sur le nom) qui annonce un mois d'octobre assez agité en raison des turbulences qui s'amoncellent en Grèce et en Europe.

Je termine avec un clip de rap entre JM Keynes et F. Hayek qui va susciter des commentaires ^^ (merci à Diane pour le lien !)

Alors, est-ce assez clair ?
Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 18:15

explorateur

Le web regorge de ressources qui permettent d'étendre le champ d'application de la science économique et des sciences sociales.

 

Je vous livre mes lectures du moment, ce que j'ai pu trouver sur le web (par hasard et pas rasé):

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- parce que c'est d'actualité, un très bon billet sur les cadeaux de Noel de Timothy Noah sur slatefr: "Pour Noel, dépensez, c'est l'économie qui vous dis merci"


- Deux infographies (via Webilus): une sur l'économie américaine depuis 1920 (voir ici) et l'autre sur l'entreprise Google (voir ici) dont j'ai extrait le graphique ci-dessous:

 

google

 

 

Passons maintenant aux sciences sociales:


- d'abord, un site de "psychologie sociale" relativement bien fait. Pour commencer, on peut y lire plein d'expériences qui ont été réalisées. Je ne cite que celle-ci car elle a un lien avec ce que je fais actuellement avec les classes de seconde:

On doit cette expérience datant de 1994 à Dubois.

Les Sujets de l'expérience sont des enfants de différents ages.

On demande aux enfants de choisir la meilleure explication possible au fait de prêter son jouet à son frère ou à sa soeur.

Il est proposé:

  •  Soit une explication Externe: "Ce sont mes parents qui veulent"
  •  Soit une explication de type Interne: "J'aime faire plaisir à ma soeur ou à mon frère"

Les résultats sont les suivants:

Les enfants choisissent d'autant plus la première explication qu'ils sont jeunes et d'autant plus la seconde qu'il sont plus grand.

Il semble que l'externalité prédomine chez les plus jeune et que c'est en grandissant que l'explication externe devient interne.

La socialisation passe par l'internalisation des valeurs et la norme d'internalité est très valorisée dans nos sociétés.

 

 

 

- Un article du Monde Technologie sur le web et les liens sociaux (interview d'un chercheur en sociologie Antonio Casilli): "Le Web ne désocialise pas plus qu'il n'hypersocialise"

 


- plus savant, "réseaux contre hierarchies, liens faibles contre liens forts" sur InternetActu. Il s'agit d'analyser les différences entre l'activisme virtuel et l'activisme réel qui s'expliquent par une organisation de la contestation très différente (et qui montre les limites des liens faibles et des réseaux par rapport aux liens forts dans les structures hiérarchiques classiques)

 

carbo.jpg


Bonnes lectures ^^

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 16:50

camion chinois 6La semaine dernière, le président chinois faisait la une des médias.

J'ai, par hasard, trouvé une thèse sur le web qui analyse la façon de produire un même bien -ici un moteur de camion- dans deux pays différents (voir la référence en fin de billet)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Existe-t-il un « seul meilleur » moyen de produire ? 

 

L’observation de deux chaînes de montage  d’un même moteur (le Dci 11), en France (par Renault Trucks dans les années 1990) et en Chine (par Dongfeng au début des années 2000), souligne des différences très importantes.

 

Passons en revue les principales différences observées:

 

 

1 /  coût versus qualité


En France, le choix a été de se concentrer sur la qualité (compétitivité hors prix) pour faire la différence en termes d'image de marque.

 

En Chine, la priorité est de réduire les coûts de production sans trop entamer l'image de marque du moteur français (compétivité-prix)

Il s'agit donc, pour eux, à la fois de:

- copier : les normes techniques édictées par Renault Trucks sont donc conservées par le constructeur chinois.

- adapter: la camion est surtout destiné au marché intérieur chinois. Ainsi, pour baisser les coûts, Dongfeng (constructeur chinois) a modifié l'organisation de la production pour diminuer le nombre de retournements du moteur car les postes automatiques qui  réalisent cette opération étaient coûteux.

 


 

2 / forte automatisation initiale versus automatisation adaptée.


Pour les chaînes de montage de Renault Trucks, les ingénieurs français souhaitaient une automatisation très forte. Ils le justifiaient par leur choix initial: les machines font moins d'erreur, ont de meilleurs rendements et préservent la qualité.

Mais ce choix se heurte à une réalité économique: cette stratégie d'automatisation repose sur des robots très perfectionnés (ils doivent être polyvalents) donc très coûteux.

Les ingénieurs ont donc pris la décision de n'automatiser que les fonctions critiques.

Les opération humaines feront l'objet de contrôles automatiques par le biais de "détrompeurs". Par exemple des capteurs sont installés devant le rangement de certaines pièces pour vérifier qu’elles sont bien utilisées. Les opérateurs ne peuvent pas valider leur travail s’ils n’ont pas passé la main devant ces capteurs. De même, les visseuses comptent le nombre de vissages effectués et le nombre de tours accomplis pour s’assurer que le bon type de vis a été utilisé.

 

 schéma de la chaine de montage du moteur Dci 11 de Renault Trucks

 

camion renault 1

 

En Chine, d'autres choix ont été réalisés.

L'automatisation est beaucoup plus faible (ils ne disposent pas d'un parc de robots de quantité / qualité suffisante).

De plus, il n'y a pas de « détrompeurs » pour ne pas ralentir la production. Les contrôles sont effectués par les opérateurs en aval sur la chaîne.

 

camion chine 3

 

camion chine 2


 

3 / Respect des procédures vs adaptation


En France, les procédures de fabrication sont présentées comme des normes impératives pour garantir la qualité du produit.

Il s'agit de répondre à des normes internationales standardisées de façon efficace.

Par conséquence, les opérateurs sont tenus de les suivre de manière stricte (les détrompeurs sont là pour contrôler le respect de ces procédures).

Face à un dysfonctionnement sur la chaine, les opérateurs adoptent deux attitudes:

- ils se contentent de respecter les procédures, en négligeant l'objectif de qualité. Par exemple, certains donnent des "coups de marteau" sur la pièce de façon à ce qu'elle soit validée par "le détrompeur".

-ils ne respectent pas strictement la procédure (avec l'accord implicite de l'encadrement) lorsqu'ils constatent des problèmes de qualité ou des erreurs de contrôle des détrompeurs.

Dès lors, non seulement ils doivent faire un diagnostic (s'agit-il d'une pièce mal ajustée ou d'une erreur de contrôle ?) mais en plus, ils doivent faire croire aux détrompeurs que tout se passe correctement (par exemple en passant la main devant le capteur pour faire croire que la pièce a bien été prise ou en mettant un objet de poids équivalent dans la caisse soumise au capteur de poids).

 

En Chine, les procédures sont plus floues, et l'organisation du travail évolue selon les commandes et la mise en place de la production.

Il n'y a pas à l'avance un nombre de véhicule standard à produire: ce qui compte, c'est de répondre aux variations de la demande.

 

Les opérateurs ne font pas l'objet d'une répartition égalitaire du travail et des rémunérations: cela dépend de leur capacités / comportements évalués par leur hiérarchie.

Face à un problème, l’opérateur, le chef d’équipe, des responsables de la qualité et des méthodes négocient pour trouver une solution acceptable par tous.Conséquence: les techniques de production et les outils ont été plusieurs fois modifiés.

Ainsi, une opératrice a inventé une façon d’introduire les soupapes dans la culasse, remplaçant la machine automatique du constructeur français par un simple chiffon. Elle se saisit de la soupape à l’aide du chiffon qu’elle laisse autour de la tête de celle-ci lors de l’introduction, ce qui permet en un geste à la fois de nettoyer la pièce et de s’assurer qu’elle ne heurte pas la culasse. La qualité n'est donc pas totale, mais elle est jugée suffisante (surtout par les clients).

camion chine 4

 

On peut lire la thèse de Clément Ruffier (Sociologie de la carrière des objets techniques : le cas du camion dans le transfert de techniques entre la France et la Chine juillet 2008) en entier en se rendant sur ce lien ici

une synthèse est disponible ici

 

 

J'ai également trouvé un excellent diaporama (en anglais) sur la Chine

(cliquez sur les flèches pour faire dérouler le diaporama)

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 06:18

Comme vous le savez (si vous êtes fidèles lecteurs de ce blog), j'apprécie particulièrement les images qui permettent de synthétiser une situation.

 

Alors, puisqu'on parle beaucoup en ce moment d'automobile (qui tient salon), je vous ai trouvé trois infographies qui peuvent être utiles pour comprendre les stratégies d'entreprise (source: Automotive Family tree)

 

 

 

renault

 

 

 

peugeot

 

 

 

 

wolkswagen

Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 12:14
ent__te1.gifOui, je sais, ce type d'article est un marronier...et je cède à la facilité (comme diraient quelques uns qui ont l'esprit grincheux ^^).

Disons qu'il y a une part de vérité, mais cet article va vous faire connaître les articles les plus lus de cette année 2009 (certains vont même les découvrir).




Alors commençons le compte à rebours  du top 10:

Top10-767426

10 / un des premiers articles de 2009 sur le système éducatif par rapport aux autres pays.
Où l'on apprend qu'il y a un écart entre ce que nous disons et la réalité, c'est cruel....mais instructif: c'est renversant, non ? lire l'article




9 / un billet du mois de septembre sur un pays qui me plait particulièrement. Mais je reste professionnel ^^ car l'article pose le problème de la mesure (et vous le savez, avec moi, il faut non seulement être mesuré mais également savoir mesurer ^^) : c'est étonnant, non ? lire l'article.


mots-cl-s-sos-ses-2.png


8 / Je n'ai pas eu beaucoup de mal à trouver l'inspiration de cet article du mois d'octobre.
Chaque jour passé avec les élèves m'apportait mon lot de surprises, d'étonnement, d'émerveillement (en réalité, dans ma tête, c'est Hiroshima + Nagasaki + titanic...): c'est "bouleversifiant", non ? lire l'article




7 / Un article essentiel pour passer une excellente année de Terminale (c'était le cas l'an dernier): c'est passionnant, non ? lire l'article



6 / Cet article a deux ans, et on m'en parle encore, on le lit on le relit, on le référence (merci les collègues)...
Bref, si vous ne le connaissez pas, c'est que vraiment, vous venez juste d'arriver sur ce blog (et là, moi je dis "shame on you" et pis c'est tout ^^ ): c'est stupéfiant, non ?      lire l'article



mots-cl-s-sos-ses-3.png

5 / Attention, on rentre dans le Top five ...
Croyez-moi, je suis fier que les lecteurs de SOS...SES aient lu et apprécié cet article qui est pourtant austère.
D'ailleurs le titre veut tout dire:  c'est donc surprenant, non ? 
lire l'article



4 / Le prochain billet porte sur les jouets, c'est tendance en ce moment, non ? Il date de 2008, mais il est référencé par un site de management (entre autre) qui m'amène des lecteurs....c'est dingue, non ? Il faut dire que je passe en revue toute sorte de stratégies d'entreprise: c'est tactiquement et techniquement au point, non ? Lire l'article



3 / Cet article a été une galère: je ne connaissais pas le domaine étudié, je me suis mis à lire des tonnes de rapports ardus en pdf....
Et au final, il m'a beaucoup appris car un certain nombre de mécanismes économiques que je connaissais ont trouvé ici de gigantesques applications (je sais qu'en histoire-géographie, le sujet est abordé, mais ici, c'est vraiment l'approche économique qui est au coeur du thème): c'est fascinant, non ?          lire l'article


mots-cl-s-sos-ses.png


2 /  cet article du 18 octobre est rentré rapidement dans les articles les plus lus.
Je l'ai fait après avoir réalisé un cours avec les Terminales, il m'a valu une remarque acerbe (mais je ne lui en veut pas ^^) d'un lecteur (voir le commentaire), il est également référencé par quelques sites de collègues, c'est scotchant, non ?
Lire l'article



1 / L'article le plus lu de l'année est donc publié en mars, sur le thème des inégalités, un sujet qui a l'air de vous intéresser. Là encore, le contenu est tout de même un peu aride, mais, c'est important, non ?  lire l'article


Voilà donc une année qui se termine avec une quarantaine d'articles publiés. Comme on le voit dans ce classement, les thématiques sont variées: enseignement, sociologie, économie....
Je vais donc essayer de poursuivre cette aventure en 2010, et je pense qu'il y aura encore pas mal de surprises tant le web regorge de richesses !


badge6260907.jpg

Ajouter un commentaire
Repost 0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 06:37
Un billet très court pour vous signaler quelques liens intéressants sur l'état du monde ...


- un nouveau type de journalisme (haut de gamme) est peut être en train de naître avec le web documentaire.

En voici un exemple "Voyage au bout du charbon" (sur les mines de charbon en Chine). Cela donne envie de monter un projet T.I.C avec les élèves, non ^^






- Passons maintenant aux Etats-Unis.
Trois liens liés au New-York times ont attiré mon attention:
        1 / Qui est le plus frappé par la crise ? Voici les taux de chômage selon différents critères: sexe, âge, diplôme, race...voir ici
        2 / Impressionant est la carte des Etats-Unis de la progression du taux de chômage (voir ici)
        3/ A l'heure où nous tentons de parler de notre identité nationale, une carte interactive de l'immigration aux Etats-Unis (voir ici)




- Enfin, revenons à la France et à notre système scolaire avec cet article de François Dubet sur une critique de l'égalité des chances et de la méritocratie à la française (voir ici)


Bonnes lectures !

Ajouter un commentaire
Repost 0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 16:57
Oui, je sais, il n'y a plus beaucoup de billets sur le blog.
Mais que voulez-vous, j'ai plein, plein de choses à réaliser (stages, réunions, copies, jardin, loisirs, cours, services divers et variés...).
J'ai une vie sociale, je suis intégré en raison de mes divers statuts sociaux (père, époux, salarié, fonctionnaire, professeur etc...)



Alors, pour vous faire patienter, une petite sélection savoureuse (vous pouvez compter sur moi ^^)


- le chômage dépend-t-il uniquement du marché du travail ? C'est une question que pose Etienne Wasmer (économiste). Dans une démarche de modélisation, il montre l'importance des déterminants de la mobilité géographique des individus.


- Dix idées reçues sur le chômage des jeunes. Le monde publie un article qui remet en place certains "cela va de soi" qui constituent de véritables stéréotypes (donc qui empêchent la compréhension du phénomène): Un jeune sur 4 est au chômage (Mon dIeu ! Quelle horreur économique) + Le diplôme ne sert plus à rien sur le marché de l'emploi (d'ailleurs, moi même, j'arrête les études^^) + Les jeunes ne trouvent que des emplois précaires (Mon Dieu-bis-) etc...


- Calcul économique et tonte de pelouses: Ah celui-là, je l'adore (et vous allez l'aimer également). De l'humour, de l'actualité (hé oui), des raisonnements économiques (calcul couts / avantages)...et une réponse à la question ^^


- La question épineuse des délocalisations: voilà un article qui fait le point sur le lien entre chômage et délocalisations (Ah, les discussions sans fin sur les japonais -ces fourmis- et les chinois - ces envahisseurs-).

- Et si l'on autorisait les bacheliers à se connecter à internet ? J'aime beaucoup cet article qui -là encore- soulève des questions intéressantes. J'en connais qui vont être très intéressés (et je connais d'avance leur réponse à la question, je pense à J.D, T.B, V.G etc...^^)


A noter: on peut évidemment consulter les autres articles de tous les blogs dont j'ai signalé le lien (et même me communiquer d'autres articles passionnants ^^)

Ajouter un commentaire
Repost 0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 18:05
En surfant sur le web, j'ai remarqué une multitude de liens autour de faits de société qui peuvent être analysés de façon très différente.
Ecole, santé, prix : trois domaines très différents, mais qui sont très révélateurs de tendances actuelles.











1/ Dans Le Monde du 13 avril 2009, un article intitulé "Elèves trop stressés: la faute aux parents ?" constate la montée du stress chez les élèves.

On peut l'interpréter comme une signe de défiance vis-à-vis de l'institution scolaire.
On se rappelle alors la thèse de François Dubet sur la crise des institutions (voir ici)
Le recours aux tribunaux administratifs, au secteur privé (cours particuliers, cahiers de vacances) sont perçus alors comme autant de symptômes de cette défiance...que certains vont analyser comme crise du lien social (montée des égoismes, les parents font leur "marché", l'école est devenu un "service" que les individus consomment...).

On peut aussi
lire cet article comme une manifestation de cette société d'individus dont je vous avais déjà parlé (relire ces articles ici, et encore ici).
Les parents ont intériorisé les idéaux liés aux sociétés démocratiques, ils veulent que leurs enfants réussissent le mieux possible, qu'ils aient les meilleurs conditions d'études.
Comme l'individu est la valeur suprême, il doit trouver en lui-même les ressources pour exister. Il n'existe plus de "modèle" prêt-à-porter qu'on transmettait par la socialisation primaire (comme c'était le cas dans une société traditionnelle marquée par une solidarité mécanique). Ce qui est source de stress pour les parents...

Caspar David Friedrich, randonneur au-dessus d'une mer de brouillard


2/ Toujours dans Le Monde, un article sur les relations patients-soignants. Depuis la loi de 2002
qui donne le droit aux patients d'avoir accès à son dossier médical, les consultations ont explosé (+191 % en 5 ans).
Je cite:
"Les patients ressentent un déficit d'information." Les familles veulent savoir et ont besoin de comprendre. "Mon père est décédé, que s'est-il passé ?", "Pourquoi mon accouchement s'est-il mal passé ?", ou encore, "Pour quelle raison a-t-on opéré mon fils ?"

Là encore, on peut y voir des signes manifestes de défiance vis-à-vis de l'institution médicale: les patients souhaitent davantage d'information et de dialogue avec le corps médical.
On voit se développer les pratiques d'auto-médication
, certains patients consultent plusieurs médecins...
Mais, là encore, on retrouve un certain nombre de valeurs et de normes caractéristiques d'une société d'individus: le besoin d'être écouté et reconnu (non pas seulement comme un "corps").
 Il faut dire que nous étions en retard dans ce domaine (par exemple sur le traitement de la douleur qui n'était pas vraiment prise en compte jusqu'à une période récente, contrairement à d'autres pays).


Salvador Dali, un visage à la fenêtre


3 / Une enquête du CREDOC de mars 2009 a posé des questions aux consommateurs sur les prix: "Comment se définit un prix juste ?"
L'enquête montre que les consommateurs expriment une défiance certaine vis-à-vis des offreurs: ils pensent qu'ils ont largement profité des circonstances pour augmenter leurs marges (après l'arrivée de l'euro, les consommateurs pensent que les producteurs ont profité de la hausse des matières premières pour augmenter de façon déraisonnable les prix).


Pourtant, l'enquête exige d'être un peu plus nuancé: à la question qu'est-ce qu'un prix juste, les consommateurs donnent deux éléments de réponse.

- un prix juste: "c'est le prix qui assure le meilleur rapport qualité-prix" : il s'agit donc bien de l'intérêt personnel du consommateur (qui a intériorisé les valeurs de l'homo économicus).
C'est pourquoi, parmi 7 produits retenus (un pack de yaourt Actimel, une bouteille de Coca-Cola, un paquet de café Commerce équitable, un menu Best-of de McDonald’s, un jean Diesel, une voiture Logan et un I-Phone d’Apple), un produit low cost (la Logan) est retenu comme juste par les consommateurs. On comprend alors le succès du hard discount et des marques distributeurs.

- "un prix juste": pour les consommateurs, c'est aussi le commerce équitable. Cette fois-ci, ce sont des valeurs liées à la responsabilité citoyenne qui sont mises en avant (ce qui d'ailleurs est parfois contradictoire avec la première réponse car des prix tirés vers le bas ne sont pas toujours synonymes de rémunération acceptable pour les salariés). On retrouve alors le débat société vs marché...

Pablo Picasso liseuse


Pour prolonger les tentatives d'analyse, vous pouvez lire:

- les partisans de la défiance: la société de défiance de P. Cahuc et Y. Algan (vous pouvez même le télécharger en PDF)

- pour les autres, on peut utiliser la thèse de C. Taylor dans "la source du moi"

Ajouter un commentaire

PS: j'aurais pu mettre le morceau d'Olivia Ruiz "Elle panique" ^^
Repost 0
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 09:31
Alors ?

Alors...vous vous voulez parler de la crise ?

Les entreprises s'adaptent, regardez leurs logos ^^







Alors ?
Alors, plus sérieusement je m'approche lentement mais sûrement du 400ème article de SOS...SES...Je Blogue (j'en suis à 396 exactement).

Donc, j'en profite aujourd'hui pour vous donner une petite sélection tout à fait personnelle de ce que j'ai pu lire ces derniers temps sur le web.




-1 - l'autre jour, des élèves ont reparlé de la pyramide de Maslow en classe. Je l'avais utilisée en début d'année dans le chapitre sur les sources de la croissance et ses limites (voir cet article).

J'ai trouvé une nouvelle version appliquée au web 2.0. A chaque besoin humain correspond un service du web.

J'en déduis donc pour mon cas personnel que mes besoins de survie, de sécurité, de socialisation et d'estime sont satisfaits.
Il ne me reste que le dernier stade ultime: le besoin d'accomplissement.

D'où cette question existentielle: quand vais-je écrire un article dans Wikipédia ou Agoravox ?  

Et vous, alors ?



Source: le site Webilus qui recense les meilleurs schémas, graphiques, cartes visuelles du web





-2-  l'excellent (et très pertinent) site InternetActu.net a frappé très fort: deux articles percutants ont retenu mon attention.

Le premier s'intitule "les prénumériques", il aborde le sujet des différentes générations face à l'ére numérique.
"Nous sommes tous les prénumériques de quelqu'un..."

Le deuxième article est lié à la monnaie: "comment rendre concret nos échanges d'argent dans une économie immatérielle ?"
Les vidéos proposées sur les modes de paiement sont ébouriffantes.

Comme d'habitude, ces évolutions posent évidemment des questions importantes sur notre rapport à l'argent.





-3- Un rapport de l'OCDE sur les grandes mutations de l'éducation (source ici) dont j'ai extrait quelques graphiques "savoureux" qui se passent de commentaire, non ... ?






- 4-  une conférence passionnante: sur le site du collège de France, Esther Duflo (une très jeune économiste) fait une leçon inaugurale qui m'a passionnée.
Elle aborde des thèmes liés au développement et à la lutte contre la pauvreté avec de nouveaux outils (pour aller vite, ceux de l'économie expérimentale). Impressionnante !



- 5- enfin, l'article de Martin Lessard va en faire réagir plus d'un: "Trois choses dont le livre n'a pas le monopole".
Il affirme notamment que le livre n'a pas le monopole de la lecture, de l'accès au savoir...l'ouragan perpétuel provoqué par le progrès technique enclenche le processus de destruction créatrice cher à J.A. Schumpeter.

Et vous, le web a-t-il satisfait votre soif de connaissances ?


 
Plus la température descend, plus j'ai besoin de chaleur musicale: mon jingle du jour (que devient-il ?)



Découvrez Pierpoljak!




Ajouter un commentaire


Repost 0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 06:00
Je vous concocte une petite sélection de billets pour ce début d'année.

Alors je commence doucement, tout doucement (non, non pas d'articles trop longs avec plein de texte ^^).






Ceux qui sont des fidèles lecteurs du blog reconnaîtront sans problème quelques uns de mes thèmes favoris.


Les nouveaux (il y en a, j'ai les chiffres: plus de 50 % des visiteurs en ce début de mois ne sont jamais venus auparavant...)
auront la joie de découvrir toute la richesse du web.

- J'adore les représentations graphiques (cartes, schémas).
J'avais déjà eu l'occasion de montrer différentes cartes pour illustrer la mondialisation (cliquez ici
) et de vous donner un exemple concret à travers l'athlétisme (cliquez ici).

Récemment, j'ai trouvé cette page sur Rezo7 (cliquez ici
) qui tente de représenter les différents pays selon leur bien être.
Evidemment, je vous connais, vous êtes impatient de savoir dans quel pays on vit le mieux (vous serez surpris). Mais il faut également avoir le réflexe suivant: quels sont les critères de classement ? Comment mesure-t-on le bien être ? C'est utile, lorsqu'on s'interroge sur les concepts de développement comme c'est le cas en début d'année de Terminale.



J'ai également trouvé un graphique sur le site The Economist (cliquez ici
) sur le prix du Big Mac dans quelques pays (cela permet de revoir l'intérêt des mesures en termes de parité de pouvoir d'achat ou PPA cliquez ici).

Enfin, pour terminer, Arnaud Parienty nous parle d'un super IDH (Indicateur de Développement Humain)
cliquez ici
Je ne résiste pas à vous renvoyer à ce merveilleux site qui trouve des cartes et des documents superbes (cliquez ici)

Alors, ça fait clic ou pas ?  Continuons...


- Le web est véritablement en train de modifier nos comportements.
J'en avais donné un exemple dans cet article sur notre façon de lire (cliquez ici
).
J'ai lu un autre article récemment sur le site Ecrans de Libération qui complète l'analyse (cliquez ici
).
Notre façon de chercher l'information, de la traiter et de l'utiliser va connaître des transformations avec les nouveaux outils du web 2.0 (on peut voir sur ce site des vidéos cliquez ici
).
Ce qui justifie qu'on s'intéresse à l'économie du document (un cours en ligne cliquez ici
).
J'ai même vu, pour la première fois, une correction d'un document numérique (cliquez ici
pour voir l'animation).

Etonnant non ?


Alors, j'espère que dorénavant, vous aussi, vous allez cliquer sur...


Par contre, il y a des clic - clic à éviter à tout prix:






Ajouter un commentaire
Repost 0

Présentation

  • : S.O.S... S.E.S ? ... Je blogue !
  • S.O.S... S.E.S ? ... Je blogue !
  • : Pour redonner du sens aux mutations économiques et sociales, des articles et des liens liés aux sciences économiques et sociales, aux débats actuels.
  • Contact

Qui c'est ?...


 

blog-SOS.JPG


Un blog ... Pourquoi faire ?

- vous faire découvrir les S.E.S.
  (sciences économiques et sociales),

- partager mes découvertes sur le web 2.0.

- donner mes réflexions sur ma pratique d'enseignant





  Performancing Metrics

Recherchez

Bien dit !...

 
Collaboration-I-Print-C10065769.jpeg

 Abonnez-vous aux Flux RSS
en cliquant juste en dessous





Si tu veux changer le monde,

Sois le changement


Gandhi



kandinsky.comp8.jpg

Wassily Kandinsky
"Composition VIII"

Je n'ai pas de talents particuliers. 

Je suis juste passionnément curieux.

 


Albert Einstein


Pieter Brueghel

"La Tour de Babel"




" C'est vieux comme le monde, la nouveauté "
Jacques Prévert


Hebergement gratuit d image et photo

Alberto Giacometti

"Annette dans le studio"



 

blogasty BlogoMetrie 2.0 web stats

 
paperblog member

Blogomémoire