Vendredi 7 octobre 5 07 /10 /Oct 06:30


En seconde, nous avons terminé le thème de la liaison entre formation et emploi. J'ai choisi de faire un billet pour aller un peu plus loin, notamment en réalisant des comparaisons statistiques entre différentes zones géographiques. Quels liens peut-on faire entre niveau de formation de la main d'oeuvre, efficacité des travailleurs, et accès à l'emploi ? Voici des graphiques montrant le niveau de qualification aux Etats-Unis, au Japon et dans la zone euro (tertiaire = enseignement supérieur) Structure de la population active de 25 à 64 ans par niveau d'éducation (source: regards sur l'éducation 2010 OCDE) France: 30 41 29 On voit clairement des différences importantes: - aux Etats-Unis et au Japon, environ 10 à 15 % des actifs de 25 à 64 ans ont un niveau faible niveau d'éducation contre 25 % dans la zone euro (soit presque 2 fois plus) - à l'autre extrémité, Etats-Unis et Japon comptent environ 40 % de leurs actifs qui ont un niveau d'éducation supérieur contre 25 % dans la zone euro. La qualification de la main d'oeuvre est donc plus faible dans la zone euro comparativement aux autres puissances. Si on suit les raisonnements élaborés en cours de seconde, cela devrait avoir des conséquences sur la productivité du travail: une main d'oeuvre moins qualifiée devrait être moins efficace, toutes choses égales par ailleurs. Il s'agit maintenant de vérifier cela. Voici les gains de productivité du travail de 1998 à 2011(en indice base 100 en 1998) zone euro: + 9 % Japon: + 13 […]
Publié dans : éducation; enseignement - Ecrire un commentaire
Par c.f. - Voir les 3 commentaires
Samedi 1 octobre 6 01 /10 /Oct 09:25


Voici ma petite sélection de liens économiques qui ont tous l'immense mérite d'être assez "clairs" ^^. Autrement dit, ce sont des informations qui aident à effacer les impuretés accumulées par une ignorance crasse, qui pénétrent dans votre esprit et qui ont un effet durable à long terme...pas comme les crèmes de rajeunissement. C'est donc bien dans l'esprit de SOS...SES ! On commence par un programme court de France 5 avec le docteur CAC qui en 5 minutes vous fera le tour d'une question. Comme j'ai trouvé cela très bien fait techniquement, c'est assez déjanté je vous le place directement dans le blog ^^ Dr CAC : « Pourquoi le Qatar investit dans le sport ? » - France5 Du lundi au vendredi à partir du 3 octobre 2011 à 20.20 (Inédit) et vers 23.35 / Le dimanche à 19.50sur France 5 Cela me rappelle quelques autres vidéos sur des sujets économiques. Pour ceux qui ont aimé, ils peuvent donc revoir ces films d'animationssur les gains de productivité et l'innovation Plus sérieusement, un très bon billet d'olivier BoubaOlga sur le concept de démondialisation qui explique lui aussi clairement le raisonnement en termes de gain à l'échange. Claude Bordes dans son article sur la division du travail (Antisophiste) nous rappelle en quoi le concept économique de division du travail est fondamental pour comprendre un certain nombre de mécanismes économiques. Il nous signale cette vidéo (avec possibilité de mettre les sous-titres en français) Enfin , François Bourguignon signe un court […]
Publié dans : des articles très instructifs - Ecrire un commentaire
Par c.f. - Voir les 1 commentaires
Dimanche 25 septembre 7 25 /09 /Sep 11:55


Je suis toujours émerveillé lorsque je prépare des cours de voir en quoi les économistes / sociologues peuvent encore nous aider à comprendre le monde actuel (je sais, c'est une phrase un peu pompeuse, mais elle correspond pourtant à ce que je pense ^^) Nous avons achevé l'analyse du capitalisme de J.A. Schumpeter (passez le curseur sur le nom ^^), et je cherchais des illustrations de ses principaux concepts. En parcourant mes archives et le web, plusieurs informations concernant l'entreprise Apple m'ont parues très pertinentes pour revisiter cet auteur. I / un acteur clé de l'innovation: l'entrepreneur. Le cas Steve Jobs. Pour Schumpeter (1883-1950), le capitalisme ne se caractérise pas par un système fondé sur la recherche de l'équilibre entre l'offre et la demande (régulation par le marché). Bien au contraire, le capitalisme repose sur des changements incessants qui entraînent des déséquilibres permanents en raison des effets en chaîne des grappes d'innovations mises en oeuvre par les entrepreneurs. En effet, l’entrepreneur est un être exceptionnel car ses qualités sont rares : il est celui qui va transformer radicalement les « routines ». A contre-courant, il doit surmonter les résistances au changement et prendre tous les risques. il doit posséder « un leadership économique » dans ses « fonctions de chef » (théorie de l'évolution economique). Parmi ses qualités, Schumpeter évoque la volonté, l’énergie et l’intelligence. Mais également un "coup d'oeil" « ici tout […]
Publié dans : terminale - Ecrire un commentaire
Par c.f. - Voir les 0 commentaires
Vendredi 17 décembre 5 17 /12 /Déc 13:44


Mardi, nous avons emmené les élèves de seconde et de première au cinéma pour voir le film "Entre nos mains". L'histoire est celle d'une entreprise de lingerie française en redressement judiciaire que les salariés vont décider de reprendre en la transformant en coopérative de production (SCOP). Le film part de la naissance de ce projet qui suscite des doutes chez les ouvrières jusqu'à la finalisation (je ne dévoile pas la fin car il y a des rebondissements^^) en passant par la contre-proposition de l'ancien dirigeant. Voici quelques pistes d'analyse et quelques échanges avec les élèves. D'abord la bande annonce A / les choix de la réalisatrice Mariana Otero Lorsqu'on utilise un document, nous cherchons à faire comprendre aux élèves qu'il faut se poser des questions sur la façon dont il a été élaboré (la légende d'un graphique, les unités, les indicateurs utilisés). Ici, même démarche, l'objectif est de faire prendre conscience qu'il y a des choix qui ont été réalisé par Mariana Otero. Les élèves ont été un peu déroutés par la "forme" du film: pour eux, c'est un "documentaire" au sens où il retraçe "la réalité". 1/ Quelles différences (en dehors de la durée) peut-on faire entre un reportage TV (comme Capital ou Envoyé Spécial) et ce film. Dans cette oeuvre, il n'y a pas de données chiffrées ni de voix-off qui explique les mécanismes économiques, le film est surtout centré sur un point de vue (celui des ouvrières) alors qu'un reportage aurait cherché à apporter plus de […]
Publié dans : seconde - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 4 commentaires
Lundi 13 décembre 1 13 /12 /Déc 18:15


Le web regorge de ressources qui permettent d'étendre le champ d'application de la science économique et des sciences sociales. Je vous livre mes lectures du moment, ce que j'ai pu trouver sur le web (par hasard et pas rasé): - parce que c'est d'actualité, un très bon billet sur les cadeaux de Noel de Timothy Noah sur slatefr: "Pour Noel, dépensez, c'est l'économie qui vous dis merci" - Deux infographies (via Webilus): une sur l'économie américaine depuis 1920 (voir ici) et l'autre sur l'entreprise Google (voir ici) dont j'ai extrait le graphique ci-dessous: Passons maintenant aux sciences sociales: - d'abord, un site de "psychologie sociale" relativement bien fait. Pour commencer, on peut y lire plein d'expériences qui ont été réalisées. Je ne cite que celle-ci car elle a un lien avec ce que je fais actuellement avec les classes de seconde: On doit cette expérience datant de 1994 à Dubois. Les Sujets de l'expérience sont des enfants de différents ages. On demande aux enfants de choisir la meilleure explication possible au fait de prêter son jouet à son frère ou à sa soeur. Il est proposé: Soit une explication Externe: "Ce sont mes parents qui veulent" Soit une explication de type Interne: "J'aime faire plaisir à ma soeur ou à mon frère" Les résultats sont les suivants: Les enfants choisissent d'autant plus la première explication qu'ils sont jeunes et d'autant plus la seconde qu'il sont plus grand. Il semble que l'externalité prédomine chez les plus jeune et que c'est […]
Publié dans : des articles très instructifs - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 3 commentaires
Jeudi 9 décembre 4 09 /12 /Déc 06:11


Toujours curieux, j'ai voulu essayer de savoir quels types de questions pouvaient comporter les enquêtes PISA. Il est difficile de trouver une réponse sur le site de l'OCDE. J'ai quand même trouvé des éléments de réponse sur un test intitulé "lecture" pour PISA 2000. On peut les trouver sur ce lien Je vais vous donner un exemple concret (dont le thème est lié aux S.E.S), sachant qu'il ne s'agit que d'une partie du questionnaire et qu'il est soumis à des jeunes de 15 ans. J'en fais un commentaire rapide. Le diagramme en arbre ci-dessous présente la structure de la population active d’un pays, c’est-à-dire sa «population en âge de travailler». En 1995, la population totale de ce pays était d’environ 3,4 millions d’habitants. La structure de la population active, au 31 mars 1995 (x 1 000) Question 1 : Quels sont les deux groupes principaux entre lesquels se répartit la population en âge de travailler ? A Les travailleurs et les chômeurs. B Les personnes en âge de travailler et celles qui ne sont pas en âge de travailler. C Les travailleurs à temps plein et les travailleurs à temps partiel. D Les personnes sur le marché du travail et celles qui ne sont pas sur le marché du travail. La réponse est D Objectif : Compréhension globale ( identifier le principe organisateur essentiel d’une série d’informations) Résultat: 52 % de réussite . Commentaire: Le taux de réussite est plutôt faible alors que la réponse parait facile. Comment l'expliquer ? 2 hypothèses: - je le remarque […]
Publié dans : éducation; enseignement - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 1 commentaires
Mercredi 8 décembre 3 08 /12 /Déc 12:34


Les premiers résultats de l'enquête PISA 2009 sont parus hier (mardi 7 décembre). Sur le site de l'OCDE, le rapport est en anglais (pour le moment). C'est dommage car j'aime bien consulter les données de ces comparaisons internationales. En attendant, j'ai tiré du site du ministère de l'éducation nationale deux graphiques Comme vous pouvez le voir, les inégalités se creusent depuis dix ans: - la part des élèves en grande difficulté a presque doublé (graphique 1) - le poids de l'origine sociale dans la réussite scolaire, déjà élevé, continue d'augmenter J'avais déjà réalisé un billet sur PISA 2006 avec des graphiques encore plus éloquents: performance scolaire et équité scolaire: qui dit mieux ? Denis Colombi (un collègue de SES) apporte, avec rigueur et clarté (comme toujours^^), un éclairage sociologique sur les commentaires en termes d'"ascenseur social": lire son billet ici
Publié dans : éducation; enseignement - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 1 commentaires
Mardi 7 décembre 2 07 /12 /Déc 06:45


Après l'irlande, quelques graphiques qui concernent l'Allemagne dont on vante le "modèle". Il est vrai qu'il y a des signaux économiques très positifs depuis le début des années 2000: - une croissance tirée par les exportations... - des entreprises qui ont redressé leur situation (forte émélioration de le taux de profit) - des coûts salariaux unitaires "contenus": depuis 20 ans, ils ont progressé de 30 % contre près de 50 % pour la France et ont doublé en Italie et Espagne. Ce qui améliore la compétivité-prix de produits allemands. - la situation financière des ménages et des entreprises n'a pas connu de changements notables (comparativement à d'autres pays) - l'immobilier n'a pas été à l'origine d'une bulle spéculative comme en Espagne ou en Irlande... - Par contre, les allemands se sont serrés la ceinture: la masse salariale réelle et la demande des ménages ne sont vraiment pas dynamiques depuis le début des années 2000. -
Publié dans : terminale - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 0 commentaires
Samedi 4 décembre 6 04 /12 /Déc 14:40


Comme je constate que beaucoup trop de personnes n'utilisent pas les données chiffrées, j'ai choisi de consacrer ce billet à des vidéos qui nous aident à mieux comprendre le monde dans lesquel nous vivons (rien que cela ^^). La première prend comme point de départ de réduire notre planète à 100 habitants. Et voilà ce que nous apprenons... (même si en anglais, vous pouvez facilement comprendre elle dure un peu plus de 3minutes) La deuxième fait le pari de résumer le développement de 200 pays en 200 ans en 4mn !! Vous ne me croyez pas ? Regardez, vous serez scotché ! Alors... (comme je dis trop souvent) : Respect total ^^ Pour aller plus loin: - vous pouvez relire le billet de SOS...SES à Hans Rosling: "Ce qui est impossible est possible" !
Publié dans : éducation; enseignement - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 3 commentaires
Vendredi 3 décembre 5 03 /12 /Déc 05:31


L'irlande connaît de très graves problèmes. On peut appliquer la théorie des jeux et du passager clandestin pour mieux comprendre les enjeux de l'Union Européenne. Fait n°1: l'Irlande a connu une croissance économique très forte dont j'avais sommairement parlé dans cet article: "vous prendrez bien un taxi mauve ?" Fait n°2: ce sont les banques irlandaises qui ont connu une prospérité ces dernières années, on peut en avoir un aperçu à travers ces graphiques La progression du poids des banques dans la richesse est particulièrement spectaculaire pour l'Irlande. Voici une comparaison avec notre pays et nos voisins européens dans le graphique ci-dessous. Remarquez que la France a tout de même connu une progression très sensible à partir de 2004 puisque les bilans des banques représentaient environ 250 % du PIB cette année contre 450 % en 2010) Fait n°3: la crise irlandaise est provoquée par une très forte hausse des défauts de paiements sur les crédits bancaires à la suite de placements immobiliers (en 3 ans, la part des prêts non performants est passée de 1 % des prêts à 11 % en 2010) Ce qui va provoquer des réactions en chaine: - les banques ne peuvent plus prêter et financer l'activité économique. Cette dernière chute et provoque une montée du chômage. - l'Etat irlandais est intervenu massivement, mais cela ne suffit pas étant donné la taille surdimensionnée des banques - il faut donc faire appel à l'extérieur pour recapitaliser les banques irlandaises, et notamment […]
Publié dans : terminale - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 4 commentaires
Mercredi 1 décembre 3 01 /12 /Déc 10:46


Hé oui, c'est la période ! J'ai déjà effectué quelques conseils de classe, notamment en classe de seconde...alors quoi de neuf depuis la réforme des lycées ? J'ai réalisé certains choix pédagogiques depuis septembre: - les élèves disposent de leurs cours lors des évaluations - il n'y a donc pas de questions de cours à proprement parler dans mes évaluations mais des exercices de raisonnements (schéma d'implication), des applications et des documents pour découvrir d'autres aspects du cours. - lors des séances d'évaluations, je passe dans les rangs pour,si besoin est, expliciter mes attentes (ici la réponse exige de s'appuyer sur des données chiffrées, la définition de telle ou telle notion est écrite dans le cours vous devez la reprendre pour répondre à la question...) - j'ai prévu des propositions de corrigé pour que les élèves puissent évaluer leurs prestations. Conséquences: -les moyennes sont plus élevées ( 1 à 2 points) -certaines erreurs sont évitées lors de l'évaluation -les exercices "nouveaux" posent davantage de problème: quelques élèves parviennent à les réussir, d'autres se sentent totalement démunis. En conseil de classe, mes appréciations ont changé: - alors que beaucoup de collègues se plaignent du manque de travail à la maison (leçons non révisées), je mets plutôt l'accent sur les difficultés de l'élève pour raisonner ou appliquer (ce n'est donc pas qu'une question de travail personnel). Je sais davantage identifier les élèves qui font des erreurs mais qui […]
Publié dans : seconde - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 4 commentaires
Samedi 27 novembre 6 27 /11 /Nov 10:18


Le web me permet de garder contact avec les anciens élèves. Cela fait donc deux fois que ces anciens élèves viennent parler aux lycéens sur un sujet d'une importance cruciale:" y-a-t-il une vie après le lycée ? Si oui, quelle est-elle ^^ L'année dernière un élève de classe préparatoire et vendredi dernier trois élèves d'IUT ont échangé durant une heure avec mes classes de première et terminale. J'en ai tiré plusieurs enseignements : 1 / Que leur reste-t-il de leurs cours au lycée ? C'est moins le contenu des cours que les méthodes. En effet, même si tous ont dit que le fait d'avoir retenu certains éléments de cours est utile, c'est surtout la façon de travailler qui importe: comment faire une synthèse, retenir un cours, analyser des documents, prendre en compte l'actualité, organiser ses idées. Ce sont des compétences qu'ils ont réinvesties immédiatement. C'est le cas notamment dans les nouvelles matières pour lesquelles ils ont du retard puisqu'en lycée elles ne sont pas enseignées en série Economique et Sociale (je pense au droit et à la gestion-comptabilité). Pour le contenu des cours de SES, deux parties sont revus dans l'enseignement supérieur: le cours de première sur les mécanismes de marché et des aspects importants de l'enseignement de spécialité en terminale. Beaucoup d'"anciens" ont indiqué que les TPE du lycée ressemblent à ce qu'ils peuvent faire (travail sur un projet, en équipe et en autonomie à l'aide d'enseignants qui leur permettent de faire le point et […]
Publié dans : éducation; enseignement - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 2 commentaires
Lundi 22 novembre 1 22 /11 /Nov 06:24


Au moment où nous commençons à préparer les fêtes, un petit billet sur nos déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). d'après l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe), un peu plus de 300 000 tonnes sont collectés par an (58 % d'appareils électroménager et 16 % de produits informatique et télécoms). La grande majorité des déchets ménagers ( 66 %) a été collectés auprès des collectivités alors que les distributeurs ne recueillent qu'un tiers de ces déchets. Malheureusement, moins de 5 % du poids total des déchets qui a pu être reconditionné et moins de 7 % qui a pui être réutilisé sous la forme de composants. Voici un court métrage d'animation à ce sujet. On pourra relire ce billet sur le développement durable avec la vidéo (en version française) the story of stuff: il est durable....ce développement ?
Publié dans : seconde - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 0 commentaires
Dimanche 7 novembre 7 07 /11 /Nov 16:50


La semaine dernière, le président chinois faisait la une des médias. J'ai, par hasard, trouvé une thèse sur le web qui analyse la façon de produire un même bien -ici un moteur de camion- dans deux pays différents (voir la référence en fin de billet) Existe-t-il un « seul meilleur » moyen de produire ? L’observation de deux chaînes de montage d’un même moteur (le Dci 11), en France (par Renault Trucks dans les années 1990) et en Chine (par Dongfeng au début des années 2000), souligne des différences très importantes. Passons en revue les principales différences observées: 1 / coût versus qualité En France, le choix a été de se concentrer sur la qualité (compétitivité hors prix) pour faire la différence en termes d'image de marque. En Chine, la priorité est de réduire les coûts de production sans trop entamer l'image de marque du moteur français (compétivité-prix) Il s'agit donc, pour eux, à la fois de: - copier : les normes techniques édictées par Renault Trucks sont donc conservées par le constructeur chinois. - adapter: la camion est surtout destiné au marché intérieur chinois. Ainsi, pour baisser les coûts, Dongfeng (constructeur chinois) a modifié l'organisation de la production pour diminuer le nombre de retournements du moteur car les postes automatiques qui réalisent cette opération étaient coûteux. 2 / forte automatisation initiale versus automatisation adaptée. Pour les chaînes de montage de Renault Trucks, les ingénieurs français souhaitaient une automatisation […]
Publié dans : des articles très instructifs - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 1 commentaires
Vendredi 15 octobre 5 15 /10 /Oct 06:05


Continuons les premières impressions de cette rentrée sur l'enseignement d'exploration de Seconde à partir des activités proposées lors du premier thème de cette année (le diplôme, un passeport pour l'emploi ?) Je voulais qu'ils comprennent et maitrisent la notion de qualification. J'ai proposé la séquence suivante au cours de la séance: - un schéma à remplir sur les éléments de définition de la qualification de l'emploi et de la qualification individuelle. - un exercice d'application à partir de ces deux définitions du type: les exemples suivants relèvent-ils de la qualification de l'emploi ou de la qualification individuelle ? La majorité des exemples étaient choisis de façon à ce que la réponse soit aisément repérable, puis d'autres exemples pour lesquels la réponse était moins immédiate. Les élèves ont assez bien réussi cet exercice, alors que certains n'avaient pas bien compris la différence entre les deux notions lors de la première activité. - un exercice de raisonnement à partir de ces deux définitions: situation 1: que se passe-t-il (pour l'employeur et/ ou pour l'employé) lorsque la qualification de l'emploi est supérieure à la qualification individuelle ? Les élèves ont compris que l'employeur risquait de ne pas trouver la main d'oeuvre adéquate et que les candidats n'ayant pas la qualification adéquate risquaient de ne pas obtenir le poste. situation 2: Même question, mais dans le cas où la qualification de l'emploi est inférieure à la qualification […]
Publié dans : seconde - Ecrire un commentaire
Par christophe - Voir les 0 commentaires

Qui c'est ?...


 

blog-SOS.JPG


Un blog ... Pourquoi faire ?

- vous faire découvrir les S.E.S.
  (sciences économiques et sociales),

- partager mes découvertes sur le web 2.0.

- donner mes réflexions sur ma pratique d'enseignant





  Performancing Metrics

Bien dit !...

 
Collaboration-I-Print-C10065769.jpeg

 Abonnez-vous aux Flux RSS
en cliquant juste en dessous





Si tu veux changer le monde,

Sois le changement


Gandhi



kandinsky.comp8.jpg

Wassily Kandinsky
"Composition VIII"

Je n'ai pas de talents particuliers. 

Je suis juste passionnément curieux.

 


Albert Einstein


Pieter Brueghel

"La Tour de Babel"




" C'est vieux comme le monde, la nouveauté "
Jacques Prévert


Hebergement gratuit d image et photo

Alberto Giacometti

"Annette dans le studio"



 

blogasty BlogoMetrie 2.0 web stats

 
paperblog member

Syndication

  • Flux RSS des articles

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés