Par christophe - Publié dans : premiere
Vendredi 1 octobre 5 01 /10 /Oct 18:09

1039199559_large-image_67_the_campers_1954_lg.jpg Avec les élèves de Première ES, nous abordons le thème de la structure sociale en sociologie.


Ils étaient en demi-groupes, et, pour commencer, je leur proposais deux activités différentes (au choix).

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- activité 1 : analyser 3 photographies en observant à la fois les aspects matériels (le cadre dans lequel se déroulait la scène) et les relations entre les personnes.

Je ne ferais pas le compte-rendu de cette activité dans ce billet.


- activité 2 :  prendre une feuille blanche et dessiner la société telle que vous vous la représentez.

 

Ils avaient un temps limité (10 minutes) et devaient présenter à l'oral le fruit de leur observation et de leur création.


L'objectif était double:


- exercer leur sens de l'observation empirique (sans outil d'analyse sociologique)

- mettre en avant leurs représentations.

 

 

Quels ont été les résultats ?

 

Je ne peux pas retracer la richesse des échanges...mais simplement vous donner un aperçu.

Les titres des dessins sont une manière de synthétiser ce que j'ai pu analyser.

 

 


dessin 1: la société "pyramide" (un classique, il y en a eu plusieurs)

 

pyramide romain

 

 

On distingue 5 couches avec leurs effectifs (élite: 5 % de la population, riches: 10 %, classes modestes: 60 %, personnes peu aisées: 20 %, personne vivant sous le seuil de pauvreté: 10 %), les ronds rouges indiquent la quantité de richesses.

 

 

C'est une représentation en termes d'inégalités fondées sur la richesse (mais de quel type  de richesse s'agit-il ?).

Les % montrent que la société est composée en grande majorité de personnes "modestes" (on peut le relier à la répartition des richesses mondiales: 80 % des richesses détenues par 20 % de la population).

 

Les appellations choisies sont révélatrices: toutes les catégories sont désignées par le terme de "personnes" ....sauf le groupe central qui s'intitule "classes modestes". Est-ce à dire que le sommet et la base de la pyramide ne constitue pas un groupe social, mais une addition d'individus ?

 

Le sommet de la pyramide accumule les richesses, on distingue clairement cette concentration (serait-ce en lien avec les "signes extérieurs de richesses" ?)

 

 

 

 

 

dessin 2: la société "boite"


 

société boite

 

 

Les étages supérieurs sont désignés par "riche", "cadre", "mondain", "commerçants, artisans" et les étages inférieurs par "pauvre", "chômeurs" "ouvriers" et "intermédiaire". Il y a aussi des personnages à l'intérieur de chaque boite qui se distinguent par leur âge (enfant, adultes, âgés)

 

 

L'idée de placer ces personnages dans des "boites" rejoint celle des statuts sociaux assignés et des procédés d'étiquetage (chacun dans son compartiment)


Les hiérarchies sont fondées sur 2 critères: l'âge et les rapports à l'emploi.

 

Une frontière très nette semble séparer les 2 étages, comme si les compartiments étaient étanches, signifiant ainsi l'absence de mobilité sociale.

 

D'ailleurs les "intermédiaires" sont classés à l'étage inférieur, renvoyant au concept de déclassement des couches moyennes.

Autre différence par rapport au premier dessin, les aspects quantitatifs: les "riches" sont aussi nombreux que les "pauvres", contrairement à l'idée de la pyramide.


 

 

Dessin 3: la société "individus + institutions"


 

société flottesociété école mairie

 

 

Ici, nous avons au recto, des individus "qui flottent" (un peu à l'image d'un tableau de Magritte) et au verso une mairie (en haut), un stade et une école (au milieu) et une usine (en bas)

 

C'est une représentation qui ne repose pas sur une hiérarchisation des individus qui semblent libérés de toutes les attaches sociales et économiques.

 

magritte-rene-golconde-3100609.jpg   René Magritte: " Golconde"


On insiste sur l'importance des institutions à travers 4 agents de socialisation qui sont positionnés dans un ordre précis: l'Etat (concept de "puissance publique" si particulier au modèle français), puis le sport, l'école et enfin l'emploi.

 

L'entreprise est représentée sous la forme d'une usine, alors que l'essentiel des emplois et des richesses est réalisé par le secteur tertiaire.

 

 

 

Dessin 4: La République incarnée


 

société diversité

 

Un personnage central, symbolisant le président de la République s'élève autour d'un anneau républicain (République Française) qui entoure des individus très différents (on peut distinguer des personnages colorés, avec des couvre-chefs marqués: un chapeau d'orgine asiatique, un autre lié à la religion juive...)

 

On retrouve là encore des marqueurs de la représentation du "modèle français": la République protectrice, l'importance personnifiée du pouvoir central (Bonapartisme, Gaullisme).

 

Autre point essentiel: les personnages sont alignés, il n'y a pas de représentation "hiérarchisée" de la structure sociale. Ce qui est mis en avant (au sens propre et figuré), c'est la diversité culturelle.

 

 

république Daumier

On peut aussi faire un lien, comme le préconise Xavier M dans son commentaire avec le Leviathan

 

leviathan

 


 

dessin 5: la diversité organique


société visage

 

Un visage central (représentant l'ensemble de la société) se compose de composantes diverses (les autres visages représentent de gauche à droite et de haut en bas: un instituteur, un jeune étudiant, un immigré, une personne "chic" et une personne "populaire")

 

 

On retrouve la même thématique que le dessin précédent: la société est pensée en termes de différences et non en termes d'inégalités.


Les classes populaires sont à gauche ( ^^) et les classes aisées sont à droite (^^), mais pas positionnées sur un axe vertical (bas / haut).


On retrouve des thématiques très importantes en sociologie: chaque composante est différente, mais forme un tout (concept de solidarité organique utilisée par Durkheim)

 

 

 

Dessin 6: la pyramide française

 

pyramide française

 

On a une synthèse de plusieurs thématiques déjà abordées: la hiérarchie (pyramide), 3 classes sociales (élevée, populaire, et à revenu faible : toujours pas d'appellation "couches moyennes" si chères à Mendras. Cette hiérarchie est fondée sur la richesse matérielle. Ce qui entoure cette pyramide (pour éviter qu'elle ne s'affaisse ?), c'est la France (à noter qu'en haut du dessin - non visible ici- la devise républicaine était écrite en bleu, blanc rouge)

Il y a tout de même de nouvelles thématiques qui apparaissent: les richesses ne sont pas toutes économiques (les notions de "besoin", "peu d'étude" "solidarité" surtout en bas du dessin ^^), des liens sociaux sont mis en avant à travers les mécanismes de la redistribution ("Allocations"...)

 

 

On retrouve des thèmes assez proches sur cette gravure de George Cruikshank: 'The British Bee Hive: A Penny Political Picture for the People', 1840 / 1867. Victoria and Albert Museum

 

George Cruikshank web

 

En 10 minutes, nous avons pu récolter beaucoup de "visions" différentes de la société. Il va donc falloir que je m'appuie sur quelques unes de des représentations pour tenter de les faire évoluer, j'ai déjà un matériau très riche...


 

Evidemment, je vous renvoie à l'article de SOS...SES qui est à l'origine de cette activité: "S'il te plaît ....dessine moi la société"

 

On peut également voir d'autres dessins sur le même thème réalisés par des élèves de Première ES et commentés par un collègue Thierry Rogel voir son article "dessine moi la société" 

 

  Je viens de trouver ces liens très intéressants sur le même sujet :

 

- une exposition sur les représentations de l'ordre social  de 1506 à 2009 !

- un artiste contemporain qui s'est lui aussi penché sur le sujet

 

 

Je reprends le Blog.... et en avant c'est parti ^^

 

Mon coup de coeur total: ce très beau lien vers l'exposition Monet

 

N'hésitez pas à commenter !

Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Bon retour !

Vous commencez bien la rentrée, cet article est vraiment intéressant, je trouve fascinant de voir comment les gens dessinent la société, particulièrement les "jeunes".

Il est amusant de noter la persistance de la représentation en pyramide, alors même que cette vision est obsolète depuis environ un siècle, en terme d'effectifs j'entends. Un peu comme si la pauvreté était toujours liée à la "masse" et à la "foule" alors qu'elle est largement minoritaire en Occident. Et d'ailleurs, les élèves le savent : les classes moyennes (d'après le premier dessin, représentent 60% de la population) mais ils occupent autant en superficie que les classes populaires (10% de la population).

En outre, cela montre bien que la façon de dessiner la société est souvent politique : on voit dans ces dessins les problématiques et débats importants de nos sociétés, la domination, la "diversité", l'Etat, l'identité. Je serai curieux de voir les réponses de jeunes indiens (par castes?), de jeunes russes à l'époque de l'URSS, ou des gens des jeunesses hitlériennes pour comparer.

Commentaire n°1 posté par Matthieu le 01/10/2010 à 21h46

Votre dernière remarque est intéressante, je ne sais pas si on peut trouver de telles représentations sur d'autres sociétés et d'autres époques...

De même, j'apprécie votre commentaire sur la pauvreté. J'avais déjà demandé il y a 2 ou 3 ans à des élèves de donner un ordre de grandeur en % à propos du taux de pauvreté en France: les réponses allaient de 30 à 50 % !

Réponse de christophe le 02/10/2010 à 12h03

Vraiment passionnant... J'attends la suite pour commenter...

Amitiés.

Commentaire n°2 posté par Incognitototo le 02/10/2010 à 01h42

Exercice et résultats d'un grand intêret, agréablement surprise par la diversité, la richesse et la pertinence de certains dessins. Very good idea ;-)

Commentaire n°3 posté par Astrid le 02/10/2010 à 09h54

Très intéressant !

Cela me fait penser au chapitre 1 (ou à l'intro ? j'ai un doute) de "Qu'est-ce que la sociologie ?" d'Elias, où l'auteur, à la représentation schématique classique de cercles concentriques (où le "moi", au centre, est entouré d'institutions de plus en plus "larges", famille, école… société), substitue un schéma présentant des individus interconnectés.

Je suis d'ailleurs quelque peu surpris de ne pas trouver ici le schéma de type "circulaire" (mais cela tient sans doute à l'énoncé : représenter "la société", ou représenter "son rapport à la société")

Commentaire n°4 posté par Lunatic le 02/10/2010 à 11h13

Le dessin n°4 peut aussi évoquer le Léviathan, et ce corps du tyran composé de la multitude : http://lacatallaxine.net/wp-content/uploads/2009/10/Leviathan.jpg

Commentaire n°5 posté par XavierM le 05/10/2010 à 09h17

Merci Xavier: effectivement, tu as raison, le lien est frappant !

J'en ai parlé aux élèves, ils ont été étonné de voir les liens avec d'autres thématiques artistiques et sociologiques... Ils ont rajouté 'Oui, mais, c'est vous qui avez fait ce travail d'analyse"

 

Réponse de christophe le 05/10/2010 à 18h57

De mon côté, à Paris 8, j'ai toujours au moins une représentation "en réseau" par classe (des points reliés par des traits).

Commentaire n°6 posté par Baptiste C. le 05/10/2010 à 10h03

C'est étonnant, je n'ai jamais eu ce type de représentation, je ne sais pas s'il y a une corrélation avec l'âge, le lieu ou la pratique du web ou de la sociologie ^^

Réponse de christophe le 05/10/2010 à 18h58

J'ai aussi expérimenté cette année ton idée. Résultats en ligne : http://www.toileses.org/premiere/2010_dessinemoisociete.htm

Amicalement

Marjorie

Commentaire n°7 posté par Marjorie GALY le 23/02/2011 à 22h12

Qui c'est ?...


 

blog-SOS.JPG


Un blog ... Pourquoi faire ?

- vous faire découvrir les S.E.S.
  (sciences économiques et sociales),

- partager mes découvertes sur le web 2.0.

- donner mes réflexions sur ma pratique d'enseignant





  Performancing Metrics

Bien dit !...

 
Collaboration-I-Print-C10065769.jpeg

 Abonnez-vous aux Flux RSS
en cliquant juste en dessous





Si tu veux changer le monde,

Sois le changement


Gandhi



kandinsky.comp8.jpg

Wassily Kandinsky
"Composition VIII"

Je n'ai pas de talents particuliers. 

Je suis juste passionnément curieux.

 


Albert Einstein


Pieter Brueghel

"La Tour de Babel"




" C'est vieux comme le monde, la nouveauté "
Jacques Prévert


Hebergement gratuit d image et photo

Alberto Giacometti

"Annette dans le studio"



 

blogasty BlogoMetrie 2.0 web stats

 
paperblog member

Présentation

W3C

  • Flux RSS des articles

Recherchez

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés